Article (C-1-b) Actionnaires et entreprise propriétaires des moyens de production selon leur contribution

To read the abstract and table of content of this article, click HERE

Pour lire cet article dans un autre onglet, cliquer ICI

La première caractéristique du capitaliste est son objectif d’accumulation monétaire. Pour cela, la première chose à faire est l’acquisition des moyens de production (qui sont alors à but lucratif).

La deuxième caractéristique du capitalisme est relative aux règles, aux méthodes d’acquisition de ses moyens de production à but lucratif.

Le principe de propriété et les droits qui vont avec, profondément et largement partagés, gravés dans toutes les déclarations de droits de l’homme et dans les constitutions de tous les pays, entraînent la subordination des travailleurs-salariés aux propriétaires.

La première caractéristique conduit à l’exploitation des travailleurs, sujet largement étudié.

La deuxième caractéristique conduit au rapport salarial actuel du fait de la concentration de plus en plus grande des patrimoines, concentration largement constatée sans pour autant considérer les règles d’acquisition qui en sont la cause, comme si elles allaient de soi, naturellement.

L’objectif de cet article est donc de proposer les mêmes règles d’acquisition pour tout bien, dont les moyens de production à but lucratif, à savoir les règles déjà appliquées pour l’acquisition des biens de consommation ou des moyens de production à but non lucratif.

L’application de ces règles aurait pour conséquence un large partage des patrimoines entre actionnaires et collectif de travail et donc un pouvoir de décision tout aussi partagé, bien que toujours attaché aux « droits de propriété », dont on ne peut ignorer la force, de tout temps.

Cet article (1-) rappelle tout d’abord les règles d’acquisition des moyens de production à but lucratif, règles très différentes de celles appliquées pour l’appropriation des autres biens, dont les moyens de production à but non lucratif, puis (2-) en présente quelques grands effets et enfin (3-) propose l’application des mêmes règles d’acquisition pour tout bien, permettant alors à la société-entreprise et aux actionnaires d’être propriétaires des moyens de production (donc dépositaires des droits qui vont avec), chacun au prorata de leur contributions respectives à ceux-ci.

Les deux questions Qui paye et qui s’approprie les moyens de production, les réponses apportées (lorsque nous analysons les ouvrages à propos de l’activité économique capitaliste actuelle) et les réponses proposées (lorsque nous analysons les ouvrages proposant des évolutions ou lorsque nous en proposons) sont en filigrane de cet article et de tous les autres mentionnés. Ces deux questions, ainsi que les réponses apportées ou proposées sont synthétisées dans notre article Qui paye et qui s’approprie les moyens de production.

Pour lire maintenant cet article dans un autre onglet, cliquer ICI



Citer ce billet
André Moulin (2021, 29 janvier). Article (C-1-b) Actionnaires et entreprise propriétaires des moyens de production selon leur contribution. Actualisation puis mobilisation de Spinoza dans les sciences sociales. Consulté le 20 juin 2024, à l’adresse https://doi.org/10.58079/uj8f

5 réponses sur “Article (C-1-b) Actionnaires et entreprise propriétaires des moyens de production selon leur contribution”

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search