Article (B-2-a) Thèses communes pour toute SHS

Pour accéder directement à cet article, cliquez ICI ou sur HAL

Les thèses communes que nous présentons dans cet article sont à mobiliser par le chercheur en SHS dans le seul but de se poser toutes sortes de questions afin d’éviter les points aveugles.

Ces thèses sont l’aboutissement des articles suivants :

article (A-1) Argumentation pour des raisons multiples à propos d’une chose analysant le concept de raison ou d’entendement dans les écrits de Spinoza et conduisant à proposer le concept de raisons possiblement multiples à propos de toute chose,

article (A-3) critique de la Raison chez Spinoza et introduction de raisons multiples dans ses ecrits, reprenant l’article (A-1) pour modifier ou « compléter » les écrits de Spinoza en tenant compte de raisons possiblement multiples à propos de toute chose,

article (B-2) Prémisses fondamentales pour toute SHS explicitant des prémisses fondamentales sur lesquelles se fondent les humains.

La thèse 0 propose une anthropologie « spinoziste » de l’homme et des organisations,

La thèse 1 rappelle les affects qui sont souhaités ou appréhendés,

La thèse 2 est relative aux affects poussant les humains à s’associer et désirant se comprendre,

La thèse 3 évoque le désir de discriminer ce qui perçu comme relevant de « nécessités de la nature et de sa nature » et des institutions humaines,

La thèse 4 évoque le désir de raison, raison forcément fondée sur des prémisses,

La thèse 5 explicite les prémisses les plus déterminantes : celles poussées par ou provoquant les affects les plus intenses

La thèse 6 souligne que le vrai et le faux, le bien ou le mal, … et tout « accord » ne se conçoivent qu’au regard des raisons de chacun, personne ou organisation, à propos de la même chose,

La thèse 7 explicite les relations et « accords » possibles selon les raisons (d’une science dite « exacte » ou « humaine, de tous les jours, des États et institutions)

Ces thèses sont directement mobilisées dans notre approche « par scénario plausible », pour discuter les approches de Rawls, Habermas, Bourdieu, Boudon, Rosanvallon , Harari (SAPIENS) et Généreux (à propos de la connerie économique), et pour traiter de différents sujets : délibérations dans des sociétés multi-culturelles, du populisme à une politique, trois processus universels déterminants.

Pour accéder maintenant à cet article, cliquez ICI ou sur HAL


2 réponses sur “Article (B-2-a) Thèses communes pour toute SHS”

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search