Article (D-1) Critique spinoziste des thèses de Orléan&Lordon

To read the abstract and table of content of this article, click HERE

Pour lire cet article dans un autre onglet, cliquer ICI ou sur HAL

Cet article, tout en confirmant le grand l’intérêt des approches spinozistes de l’État et de la monnaie de A. Orléan et F. Lordon, discute leur analyse qui semble ignorer La Raison.

Deux écrits sont discutés :

la présentation sur le site de l’EHESS du séminaire « structuralisme des passions » de F. Lordon,

l’article « Genèse de l’État et genèse de la monnaie »1 de A. Orléan et F. Lordon.

Cet article repose sur l’article (B-2) « Prémisses fondamentales pour toute SHS » et surtout sur l’article (A-3) critique de la Raison chez Spinoza et introduction de raisons multiples dans ses ecrits.

Dans les deux écrits discutés, la Raison n’est jamais évoquée: il y a d’une part des sentiments et d’autre part des institutions humaines (« Institution majuscule », monnaie, etc..).

En reprenant les critères spinozistes du « vrai »1, aussi bien (a-) le concept de « État de nature marchande », que (b-) les sentiments prêtés aux marchands, pour expliquer les choses présumées mises en place ne sont pas des propositions démontrées, au sens donné dans l’Éthique, mais des prémisses à accepter ou à rejeter …. selon nos propres sentiments de lecteur.

Pour notre part, nous les acceptons avec plaisir. Nous les acceptons d’autant mieux que nous remplaçons ensuite la Raison selon Spinoza par les raisons que nous proposons dans l’article (A-3) critique de la Raison chez Spinoza et introduction de raisons multiples dans ses ecrits, avant de mobiliser ceux-ci pour mieux étayer les intuitions spinozistes de ces deux auteurs.

Pour lire maintenant cet article dans un autre onglet, cliquer ICI ou sur HAL

1Voir chapitre Les 3 genres de connaissance et les 4 modes de perception de l’entendement de l’article (A-3) critique de la Raison chez Spinoza et introduction de raisons multiples dans ses ecrits

1« genèse de l’état et genèse de la monnaie : le modèle de la potentia multitudinis » Juin 2006, Association Recherche & Régulation c/o LEPII-CNRS


Une réponse sur “Article (D-1) Critique spinoziste des thèses de Orléan&Lordon”

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search