Article (C-1-f) transition nécessaire pour sortir du capitalisme

Cet article est directement accessible en cliquant ICI

En s’appuyant sur notre approche « par scénario plausible » et en particulier sur nos thèses communes, cet article propose deux scénarios :

« Genèse et perpétuation du capitalisme » raconte une histoire passée et présente pour montrer que l’exploitation des salariés et l’accaparement de la plus-value n’est qu’une partie de l’accaparement : le principal accaparement est celui, exclusif, des moyens de production et c’est cet accaparement exclusif qui fonde la puissance et le pouvoir du capitaliste autant sur le politique que sur ceux qui n’ont que leur force de travail.

« Sortie du capitalisme » raconte une histoire future possible, une histoire « résolument de gauche » puisqu’elle décrit une transition qui casse l’exclusivité du capitaliste à posséder les moyens de production, exclusivité légale qui fonde sa puissance. Cette histoire prend en compte (1-) les sociétés existantes ou nouvelles, (2-) tout type de « production » (industrielle, agricole, immobilière, financière) et (3-) les rapports entre les différents protagonistes (collectif de travail, actionnaires, sphère financière et État). Deux annexes évoquent les changements juridiques nécessaires et détaillent le processus de transition.

Ces deux histoires reposent sur ce que nous considérons être LA caractéristique principale du capitalisme : les procédés d’appropriation des moyens de production « à but lucratif » par les seuls actionnaires, procédés qui les rendent propriétaires exclusifs de ces moyens quelles que soient leurs contributions à ceux-ci.

Ce n’est donc pas la propriété des moyens de production qui est remise en cause mais l’exclusivité de cette propriété.

Cet article est maintenant accessible en cliquant ICI

Bonne lecture!


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.