Caractérisation de l’économie capitaliste et évolutions possibles

Les articles de cette sous-rubrique ne s’attardent que très peu sur le sujet “production et répartition de la richesse produite; plus-value, valeur ajoutée, etc…”, sujet largement traité par tous les économistes, marxistes ou non, à propos de toute organisation économique. Nous souhaitons montrer ce qui fonde vraiment le capitalisme : l’appropriation des moyens de production et donc leur propriété et maîtrise totale par le “capitaliste” . Ce sont les procédés d’appropriation des moyens de production qui sont à discuter en premier lieu, depuis l’accumulation “primitive” selon Marx, en passant par le concept de « responsabilité limitée » (dont Y.N. Harari souligne l’ingéniosité pour le développement du capitalisme) et en considérant tous les procédés que ce concept permet jusqu’à nos jours pour acquérir et maîtriser tous les moyens de production en y misant que bien peu.

Comme nous le montrons dans nos différents articles, ce sont ces procédés qui entraînent la maîtrise d’un rapport salarial de subordination et la concentration des patrimoines en de moins en moins de mains.

Aussi, ceux qui souhaitent changer le capitalisme doivent d’abord remplacer ce concept de “responsabilité limitée” par un concept de “responsabilité et propriété partagées” entre les actionnaires et le collectif de travail, chacun selon sa contribution effective, en rendant ce collectif personne morale et sujet de droit quant à la propriété.

Tous les articles de cette rubrique sont sous Creative Commons BY-SA 4.0. :

Genèse et caractéristiques du capitalisme

Critique des discours actionnarial et marxiste sur les procédés d’acquisition et d’enrichissement

Acquisition des moyens de production

Approche spinoziste de la finance et de l’économie réelle et critique de l’approche du manifeste des économistes atterrés

Causes structurelles d’une croissance économique à tout prix

Les trois jalons caractérisant le capitalisme

Sortir du capitalisme, discussion à partir des propositions de Friot et Lordon

Absence d’analyse marxiste des causes de la puissance du capitaliste

Transition nécessaire pour sortir du capitalisme

 


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.